Stage entomo Martinique - Février 2012

View previous topic View next topic Go down

Stage entomo Martinique - Février 2012

Post  Pierre-Damien on Fri 26 Oct - 13:53

Bonjour à tous,

La FREDON Martinique (Fédération REgionale de Défense contre les Organismes Nuisibles) propose un stage en entomologie et lutte biologique, dont je serais l'encadrant. Je suis dispo pour répondre à toutes les questions.

Sujet:
Etude de l’impact de zones refuges sur la population d’auxiliaires des cultures présents dans des parcelles maraîchères de Martinique, dans le cadre d’une lutte biologique de conservation.
La FREDON 972 (Fédération REgionale de Défense contre les Organismes Nuisibles de la Martinique – http://www.fredon972.fr) propose un stage de six mois sur la possibilité du contrôle de ravageurs des cultures par des espèces auxiliaires.

Contexte et déroulement de l’étude:

Contexte:

Depuis plusieurs années, la FREDON travaille à la mise en place et à la vulgarisation de la protection intégrée des cultures maraîchères et fruitières.
Le plan ECOPHYTO prévoit une réduction de 50 % des pesticides d’ici 2018 et le recours à des méthodes de luttes alternatives à la lutte chimique. La lutte biologique offre une voie intéressante pour
le contrôle des ravageurs, cependant peu de recherches ont été réalisées sur ce sujet à la Martinique et dans les Antilles. Ainsi, aucune stratégie de la lutte biologique de conservation n’a été développée à ce jour. Cette approche innovante de la protection des cultures reste encore largement méconnue des agriculteurs et des techniciens agricoles de l’île.
Ainsi, la FREDON souhaite étudier la possibilité de la mise en place de zones refuges, sous la forme de bandes semées, aux abords de parcelles maraîchères afin de favoriser la faune entomologique et arachnologique utile aux cultures. Les bandes seront composées de maïs, de sorgho ou bien de tournesol.

Description:

· But du stage
L’objectif du stage est de permettre d’apporter aux agriculteurs, notamment aux maraîchers, des pratiques agroécologiques permettant de favoriser les auxiliaires des cultures sur leurs parcelles, afin de réduire leur utilisation de produits phytosanitaires. Ces techniques rentrent dans un programme de mise en place de la lutte biologique de conservation à la Martinique.
Les principaux ravageurs des cultures maraîchères sont les pucerons, les aleurodes et les lépidoptères. Plusieurs auxiliaires, identifiés au cours d’études précédentes, jouent un rôle important dans le contrôle de ces nuisibles, cependant ils sont rarement favorisés dans les exploitations agricoles : les zones refuges sont peu courantes et les plantes hôtes apportant des ressources alimentaires secondaires sont parfois peu présentes. La mise en place de bandes enherbées naturelles semble difficilement envisageable, car la problématique apportée par les adventices est à
prendre en compte. Plusieurs espèces végétales pourraient y trouver refuge et poser des problèmes aux cultures.
Les observations réalisées par la FREDON ainsi que des travaux réalisés ailleurs dans la Caraïbe établissent que la présence de maïs, sorgho ou bien tournesol à proximité des cultures peut constituer un réservoir d’auxiliaires. Ces plantes apportent des proies secondaires et du pollen aux auxiliaires, permettant leur maintien sur les parcelles tout au long de l’année.
Des dispositifs ayant pour objectif de mettre à profit ces propriétés seront testés en Martinique chez différents agriculteurs et l’étudiant aura à charge de suivre l’évolution des populations d’auxiliaires dans et autour de ces bandes afin de montrer qu’ils peuvent avoir un impact positif sur la faune utile. Il devra évaluer la meilleure modalité selon plusieurs critères afin de pouvoir proposer aux agriculteurs une gestion simple, efficace et pérenne de ces dispositifs dans le but d’effectuer une lutte biologique de conservation.

· Lieu du stage
Locaux de la FREDON à Ducos, Martinique.

· Déroulement
Bibliographie sur la lutte biologique de conservation
Prises de contact avec des spécialistes de la lutte biologique, notamment en milieu tropical
Mise en place des essais chez plusieurs agriculteurs et suivi des populations d’auxiliaires dans les bandes semées ainsi que dans les cultures voisines
Détermination des espèces récoltées (principalement des coccinelles, des syrphes, des punaises prédatrices et des chrysopes)
Mise en forme et analyse des données collectées, sous forme d’un rapport écrit.

· Matériel requis
Ordinateur portable
Véhicule et matériel de terrain mis à disposition

· Période
Début possible dès février 2013

· Frais pris en charge
Billet d’avion Paris/Fort-de-France A/R
Indemnité de stage : 436,05 euros/mois (12,5 % du plafond horaire de la sécurité sociale)

Profil recherché:

Niveau d’étude : Bac +3 à Bac +5 - Enseignement agronomique supérieur
Connaissance en entomologie et en protection raisonnée des cultures
Bon niveau en anglais (Bibliographie scientifique) et en espagnol (souhaitable)
Expérience en prospection sur le terrain
Maîtrise des principaux outils informatiques
Bonne connaissance en analyses statistiques
Rigueur scientifique
Esprit de synthèse
Bonnes capacités de communication et rédactionnelles
Permis B indispensable

Candidatures / Contacts
Envoyer CV et lettre de motivation à l’adresse candidature.fredon (at) gmail.com avant le 10 décembre 2012
Merci de mettre en objet du mail « Candidature Auxiliaires » et intituler les pièces jointes « Nom de famille_CV » et « Nom de famille_LM »

_________________
It seems therefore that a taste for collecting beetles is some indication of future success in life!--Charles Darwin

Pierre-Damien

Messages : 389
Date d'inscription : 2011-04-29
Localisation : Martinique

Back to top Go down

View previous topic View next topic Back to top

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum